Série : Quand les dieux buvaient
Livre 2 : Blanche Neige contre Merlin l'enchanteur.

Tome 4 : l'immortalité moins 6 minutes

Ce tome est une histoire qui se déroule bien avant le tome 1. on pourrait même dire qu'il s'agit en fait du Tome 0.

Imaginez une fée un peu dévergondée Badine-Badine. Elle suit encore une scolarité de fée en Université afin de savoir faire un miroir magique (entre autre). Elle sort de façon aléatoire avec un Elfe noir et un Korrigan. Elle vient d'ailleurs de remercier le premier... âme trop noire à son gout...
Mais elle a oublié une petite chose c'est qu'un Elfe Noir et bien c'est pas une personne qui va pleurer de voir son amour partir, non, c'est plutôt du genre à vouloir se venger, façon exponentielle.

Et sa vengeance, il va la trouver en l'objet que Badine-Badine développe : un miroir magique. Le miroir va peu à peu rendre la fée complètement aveugle aux autres et très égoïste... bref elle pourrit de l'intérieur. C'est alors que Pimprenouche et Calmebloc vont alors décider de faire tout ce qui est en leur pouvoir de fée pour briser l'emprise du miroir sur le comportement de leur copine.

Elles vont devoir mener une quête dans le Sub Ether jusqu'à la grande bibliothèque afin de connaitre le moyen de briser le charme. Elles devront affronter des autochtones en tout genre. Badine-Badine de son coté sera mis en désintoxication par l'Université magique, ce qui s'avèrera plus efficace que la quete des copines. Mais bon le geste était là.

Les 3 fées redeviendront les meilleures amies du monde et le miroir sera abandonné dans une fosse à purin dans un village bien particulier...

Le premier village d'êtres dont les parents sont nains et géants. Des êtres très lents à la comprenettes, pas trop causant, assez calmes, on les appelaient alors ogro-nains. Ces etres étaient mis dans un seul et même village afin qu'ils ne se sentent pas trop seuls. Or le jour où l'un d'entre eux récupéra le miroir, il se commença alors une brutale métamorphose chez ces êtres : ils devinrent violents, gourmands, fainéants... c'est ainsi que se développa les Hommes... et tout cela à cause d'une amourette pas bien terminée...Quelle salade !


==> Le ton est de nouveau plus léger, la lecture plus facile. L'humour et les jeux de mots aussi!
5 étoiles *****

NB: désolée si cela a mis autant de posts pour cette série mais elle n'est vraiment pas facile à décrire... Je ne sais pas si j'ai piqué votre curiosité, moi je suis allé vers cette série pour 2 raisons :
- le visuel des pockets
- le titre des 2 volumes...
Ma conclusion est bonne dans l'ensemble même si je ne suis pas certaine de tout relire... peut être le tome 1 qui vaut vraiment son pesant de cacahouettes!